L’importance de s’intéresser à l’état psychique et physique des migrants suite à l’expérience migratoire

L’immigration internationale est un phénomène mondial qui s’est beaucoup développé durant les dernières années. De plus en plus de migrations dans le monde ont été constatées, celles-ci ont entre autres triplé en 40 ans et aujourd’hui, environ 240 millions de migrants se déplacent partout sur le globe (WITHOL DE WENDEN, 2012). Par ailleurs, plusieurs raisons poussent un individu à quitter son pays d’origine pour venir s’installer ailleurs. Lorsque le migrant

Jonathan MCINTOSH, «Immigrant rights march for amnesty in downtown Los Angeles, California on May Day », 2006, sur le site Wikimedias Commons, [En ligne], http://commons.wikimedia.org/wiki/File:May_Day_Immigration_March_LA37.jpg (Page consultée le 28 avril 2015)
Jonathan MCINTOSH, «Immigrant rights march for amnesty in downtown Los Angeles, California on May Day », 2006, sur le site Wikimedias Commons, [En ligne], http://commons.wikimedia.org/wiki/File:May_Day_Immigration_March_LA37.jpg (Page consultée le 28 avril 2015)

est arrivé dans sa nouvelle société, il sera immergé de plusieurs changements notamment au niveau de son environnement socioculturel et du mode de vie de son pays d’accueil. Tous ces changements peuvent avoir un impact sur sa santé mentale et physique de manière négative ou positive et sa vie dans son pays d’accueil peut être meilleure ou moins bonne. Il faut aussi prendre en considération qu’en général, les dimensions biologiques (composantes biologiques et physiologiques de l’individu), les dimensions psychodéveloppementale (aspect cognitif, affectif et rationnel de l’individu) ainsi que les dimensions contextuelles (insertion de l’individu dans son environnement et ses relations avec son milieu) influencent l’état de la santé mentale d’un individu suite à l’immigration (JEKOVSKA, 2008) et s’il va être affecté ou non par toutes les modifications dans sa vie.

Dans cette optique, il est intéressant de s’attarder aux répercussions sur le mental et le physiologique chez le migrant suite à l’expérience migratoire et durant son insertion dans sa nouvelle société. Parmi tous les grands mouvements migratoires dans le monde, les communautés maghrébines font partie des principaux flux migratoires et elles se dirigent entre autre vers Marseille. Cet article sera donc dédié à la présentation de l’analyse de l’état psychique et physique du migrant d’origine maghrébine suite à son expérience migratoire et à son arrivée dans la ville de Marseille.

Dans la plupart des cas, les immigrants subissent d’énormes changements et doivent s’accommoder et à leur nouveau domicile. Comme il a été dit précédemment, ces changements ont plusieurs effets sur la santé mentale de l’individu ainsi que sur son intégration en société (SILVESTRO-TEISSONNIÈRE, 2010-2011). Par ailleurs, il est semble essentiel de s’attarder à la condition mentale et physique des migrants maghrébins nouvellement arrivés à Marseille pour mieux comprendre la façon dont ils vivent leur expérience migratoire et pour les aider à mieux s’intégrer dans la société française.

Les aspects négatifs

Par exemple, approfondir le côté plus individuel des immigrants des pays du Maghreb vivant leur changement de vie dans la communauté marseillaise peut être fait de plusieurs manières. Effectivement, observer les effets négatifs que peut amener l’immigration chez certains individus, en prenant pour exemple les immigrants maghrébins à Marseille, est un bon moyen de constater l’état psychique et physique des migrants maghrébins en France. Cela permet aussi de voir s’ils ont des séquelles dues à leur expérience migratoire ou à leur insertion dans leur nouvelle société. Les aspects de l’acculturation psychologique, de la discrimination, de

« English : Discrimination », 2013, sur le site Wikimedia Commons, [En ligne], http://commons.wikimedia.org/wiki/File:Discrimination2.jpg (Page consultée le 28 avril 2015)
« English : Discrimination », 2013, sur le site Wikimedia Commons, [En ligne], http://commons.wikimedia.org/wiki/File:Discrimination2.jpg (Page consultée le 28 avril 2015)

l’exclusion sociale (marginalisation), de la stigmatisation, des difficultés à s’insérer dans la société et dans le monde du travail, ainsi que de la détresse psychologique (stress/anxiété) et ses effets que certains immigrants maghrébins peuvent vivre suite au voyage migratoire font partie des éléments intéressants à analyser pour en savoir plus sur la condition mentale et physique des migrants dans le monde, en particulier celles des Maghrébins à Marseille.

Les aspects positifs

Être un nouvel arrivant issu des pays du Maghreb dans la ville de Marseille a aussi des aspects positifs. Par exemple, il y a les effets bénéfiques d’un milieu de vie sécuritaire en France sur la santé mentale d’un individu issu d’une situation difficile dans un pays du Maghreb (VIRUPAKSHA, KUMA et PARTHSARATHY NIRMALA). Ces conséquences positives tendent à se produire lorsque l’immigrant réussit à bien s’intégrer dans la société marseillaise, dans le système d’éducation français et dans le monde du travail et lorsqu’il peut subvenir adéquatement à ses besoins de bases (VIRUPAKSHA, KUMA et PARTHSARATHY NIRMALA).

S’intéresser aux migrants pour améliorer l’expérience migratoire

Comme mentionné plus au début dans le texte, il semble nécessaire de s’intéresser à la condition mentale et physique de l’immigrant dans son pays d’accueil suite à son expérience migratoire pour en savoir plus à son sujet et pour potentiellement connaitre les lacunes reliées à l’immigration dans le monde (plus précisément celles reliées aux Maghrébins à Marseille). Entre autres, pour améliorer l’état psychique et physique du migrant dans son pays d’accueil, il sera essentiel à la société d’accueil de faire disparaitre les limites entre les différents groupes ethniques dans la population, de se pencher sur la problématique de l’incorporation et de l’inculturation sociale, de s’attarder à la participation des immigrants à l’économie, de diminuer les inégalités et les distinctions par rapport aux migrants et enfin, de développer un sentiment d’appartenance chez l’immigration pour son pays d’accueil (FRIDERES). Ces éléments constituent entre autre des pistes de solutions pour rendre les conditions d’immigration plus favorables pour les migrants, comme les Maghrébins, lorsqu’ils sont arrivés dans leur pays d’accueil, en particulier celui de la France.

En gros, le côté individuel et les aspects positifs et négatifs de la façon dont les immigrants des communautés maghrébines vivent leur arrivée à Marseille seront le point central du travail de recherche qui sera effectué. Il est essentiel de s’intéresser à ces éléments pour mieux comprendre la manière dont ils vivent leur expérience migratoire et pour les aider à mieux s’intégrer en société.

 

Par Catherine Montpetit

 

Médiagraphie

Christel SILVESTRO-TEISSONNIÈRE, La migration traumatique, une pathologie du lien : Souffrance psychique et souffrance corporelle chez les mineurs isolés étrangers, [En ligne], 2010-2011, http://www.horslarue.org/files/Mmoire_Christel_Silvestro-Teissonnire-1.pdf (Page consultée le 25 février 2015)

J.S. FRIDERES par l’Université de Calgary, Les Immigrants, l’intégration et l’intersection des identités, [En ligne], canada.metropolis.net/events/diversity/immigration_fr.doc (Page consultée le 24 février 2015)

H. G. VIRUPAKSHA, Ashok KUMAR et Bergai PARTHSARATHY NIRMALA, «Migration and mental health: An interface », US National Library of Medecine National Institude of Health, [En ligne], http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC4121889/ (Page consultée le 25 février 2015)

Monica JEKOVSKA, Pauvreté, santé mentale, détresse psychologique : situations connexes ou pures coïncidence?, [En ligne], 2008, http://www.crds.centre-du-quebec.qc.ca/client/uploads/36/185509170154622.pdf (Page consultée le 24 février 2015)

Catherine WITHOL DE WENDEN, « Les dynamiques migratoires dans le monde », Revue Humanitaire, 2012, [En ligne], http://humanitaire.revues.org/1412 (Page consultée le 26 mars 2015)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *