Mythes et réalité par rapport à la clandestinité

Nous avons fait un sondage auprès de la population Montréalaise  dans le but de découvrir les perceptions de chacun  par rapport à la situation des clandestins en général dans le monde.  Dans cette rubrique, nous allons présenter les résultats de notre sondage et vous indiquer, après avoir effectué une recherche, de quelle façon ceux-ci se rapprochent ou s’éloignent de la véritable situation des clandestins aujourd’hui.

(Brooks , 2005)
(Brooks , 2005)

1. Qu’est ce qu’un clandestin?

Définition d’un clandestin :

Tout individu quittant son pays pour s’installer dans un autre en évitant de s’inscrire dans une procédure administrative légale et en bénéficiant de l’aide d’un passeur. (Ghorra-Gobin, 2006)

À notre grande surprise, la majorité des répondants ont réussi à cerner ce qu’est un clandestin. Ils expliquent que c’est une personne qui vit illégalement dans un pays, qui traverse une frontière sans papiers légaux et qui n’est pas un citoyen officiel.

2. Qu’est-ce qui qualifie le mieux un clandestin?

A) un pauvre

B) un sans-emploi

C) un nomade

D) un criminel

E) un migrant désespéré

F) autre

La réponse la plus adéquate pour qualifier un migrant clandestin serait la réponse e) un migrant désespéré. En effet, les clandestins ne sont pas que des pauvres, que des sans-emploi, que des criminels, leur réalité est beaucoup plus complexe et englobe plus de facteurs que seulement l’un de ses critères.  Le mythe entourant les clandestins aurait tendance à les qualifier de criminels. Cependant les répondants ont vu juste puisqu’un migrant désespéré est le qualificatif le plus populaire auprès des sondés.

3. Selon vous, pourquoi le phénomène de la clandestinité est-il un enjeu important dans le monde?  Nommez deux pays touchés par le phénomène d’immigration clandestine dans le monde.

Les principales raisons évoquées sont celles ayant un lien avec les impacts socio-économiques comme les activités illégales qui s’en suivent, la non déclaration des impôts, le faussement des statistiques du pays et les problèmes  de gestion  et d’investissements de temps et d’argent.  De plus, le fait que le phénomène de la clandestinité  touche beaucoup de gens a été souligné. En effet, les sondés sont conscient que c’est une situation qui ne touche pas qu’une région dans le monde, mais bien plusieurs endroits dispersés sur la planète, notamment les pays de la Méditerranée, le Mexique, les États-Unis, la Corée du Nord et du Sud.

Certaines personnes interrogées ont aussi mentionné l’aspect de danger, de drames humains et des morts dues aux conditions de la traversée comme enjeu important.

Nous pouvons ajouter à ces réponses que le phénomène de la clandestinité est aussi un enjeu démographique. Les migrations se faisant des pays pauvres vers les  pays riche créent  un débalancement démographique considérable dans le monde. Pour les pays développés, cela amène un problème de surpopulation et pour les pays sous-développés, le départ de masse de la population empêche de créer de la richesse et d’améliorer le niveau de vie.

Autres informations pertinentes

Quel âge ont les migrants clandestins en moyenne? 

Ils ont entre 18 et 30 ans.  (Lahlou, 2005)

Quelles sont les raisons qui poussent les migrants à quitter leur pays d’origine?

Les principales raisons sont la pauvreté, la recherche d’un meilleur emploi, accéder à de meilleures conditions de vie ou quitter un pays instable.  (Martin-Munoz, 2002)

Quel niveau d’éducation ont les migrants clandestins (Migrants subsahariens en transit au Maroc) ?

Les migrants clandestins sont pour la majorité scolarisé ou très scolarisé (54%). En effet, 24% d’entre eux ont fait des études supérieures au bac,  14% ont terminé leur baccalauréat et 16% ont terminé leurs études secondaires.

Nous espérons vous  avoir éclairé sur certains mythes reliés au sujet de la  clandestinité comme problématique mondial.

Marianne Renauld Robitaille

Emilie Renaud

Ashley Riley

Médiagraphie:

  • GHORRA-GOBIN, Cynthia. « Clandestin », Dictionnaire des mondialisations, Armand Colin, 2006, 399 p.
  • LAHLOU, Mehdi.  « Principales évolutions ayant affecté les migrations irrégulières entre l’Afrique du Nord et l’Europe au cours des dernières années » dans  Les migrations irrégulières entre le Maghreb et l’Union Européenne : évolutions récentes, [En ligne],  http://www.carim.org/Publications/CARIM-RR05_03_Lahlou.pdf (Page consultée le 12 février 2015)
  • MARTIN-MUNOZ, Gema. « Avant-propos L’importance des migrations dans l’histoire de l’Espagne » dans Espagne, Pays de migrations, [En ligne], http://www.generiques.org/wp-content/uploads/old-images/pdf/Migrance_21fra.pdf (Page consultée le 12 février 2015)